13 Janvier 2017

Rover

Le rover Mars 2020 de cette mission devrait être basé sur la configuration du rover Curiosity de la mission Mars Science Laboratory. Il devrait être de la taille d'une voiture, soit environ 10 pieds de long (sans le bras), 9 pieds de large et 7 pieds de haut (soit 3 mètres de long, 2,7 mètres de large et 2,2 mètres de haut).

Par certains aspects, une analogie entre les composants du rover de cette mission vers Mars et les parties d'une créature vivante peut être réalisée.

Ainsi le rover Mars devrait avoir :

  • un corps : une structure qui protège les "organes vitaux" du rover
  • un cerveau : des ordinateurs pour traiter les informations
  • un contrôle de sa température : des chauffages internes, une couche d'isolation, et plus
  • un "cou" et une "tête": un mât pour les caméras pour donner une vue à l'échelle humaine au rover
  • des yeux et autres "sens" : des caméras et instruments qui donnent au rover des informations sur son environnement
  • un bras et une "main": une façon d'étendre sa capacité d'atteindre et de collecter des échantillons rocheux pour analyse
  • des roues et des "jambes" : des éléments pour sa mobilité
  • de l'énergie : des batteries et une énergie
  • des moyens de communications : des antennes pour "parler" et "écouter"

Les Instruments

bpc_mars2020-rover-instruments.png

Aménagement des instruments scientifiques sur le rover - Crédit : NASA/JPL-Caltech

  • Mastcam-Z : Un système de caméras avancées avec des capacités de prise d'images panoramiques et stéréoscopiques avec possibilité de zoom. L'instrument déterminera aussi la minéralogie de la surface de Mars et aidera les opérations du rover. Le principal investigateur est James Bell, de l'Université d'état de l'Arizona à Phoenix.

  • SuperCam : Un instrument qui peut fournir des images, une analyse de la composition chimique et la minéralogie. L'instrument pourra aussi détecter à distance la présence de composés organiques dans les roches et régolite. Il est aussi équipé d'un microphone. Le principal investigateur est Roger Wiens, du Los Alamos Laboratory, (Nouveau Mexique). Cet instrument comprend aussi une contribution significative du Centre National d'Études Spatiales et de l'Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (CNES/IRAP), France avec un principal investigateur associé français : Sylvestre Maurice.

  • PIXL (Planetary Instrument for X-ray Lithochemistry) : Un spectromètre à fluorescence X qui comportera aussi un imageur haute résolution pour déterminer la composition élémentaire à haute résolution des matériaux de surface de Mars. PIXL aura aussi la capacité de permettre une détection plus détaillée et une analyse plus fine des éléments chimique que par le passé. Le principal investigateur est Abigail Allwood, du Jet Propulsion Laboratory (JPL à Pasadena, Californie).

  • SHERLOC (Scanning Habitable Environments with Raman & Luminescence for Organics and Chemicals) : Un spectromètre qui fournira des images à haute résolution et qui utilise un laser ultraviolet (UV) pour déterminer la minéralogie à haute résolution et détecter les composants organiques. SHERLOC sera le premier spectromètre Raman UV sur Mars et fournira des mesures complémentaires aux autres instruments de la charge utile. Le principal investigateur est Luther Beegle, du JPL.

  • MOXIE (Mars Oxygen ISRU Experiment): Une recherche en technologie d'exploration qui produira de l'oxygène à partir du dioxyde de carbone atmosphérique martien. Le principal investigateur est Michael Hecht, du Massachusetts Institute of Technology, à Cambridge, Massachusetts.

  • MEDA (Mars Environmental Dynamics Analyzer) : Un ensemble de capteurs qui fourniront des mesures de température, de vitesse et direction du vent, de pression, d'humidité relative et de taille et forme des poussières. Le principal investigateur est Jose Rodriguez-Manfredi, du Centro de Astrobiologia, Instituto Nacional de Tecnica Aeroespacial, Espagne.

  • RIMFAX (Radar Imager for Mars' Subsurface Exploration) : Un radar pénétrant le sol qui fournira la structure géologique de la sub-surface avec une résolution centimétrique. Le principal investigateur est Svein-Erik Hamran, Forsvarets Forskningsinstitutt, Norvège.